en  es  fr  it  pt-pt 

« Sortir des églises, apporter le feu au monde, ouvrir les cœurs en les touchant par le beau », c’est la mission du chœur st Martin des vendredis d’Anuncio. Après une semaine de course parisienne après la course vers notre petite vie et petites ou grosses obligations nous arrivons à St Séverin pour courir vers le Christ. Chacun a alors son état d’esprit : fatigue, stress, appréhension.. Ou pour d’autres, bonne humeur, joie d’aller annoncer l’Évangile ! En ce qui me concerne, l’envoi en mission et la louange suffisent à me mettre en joie et à me recentrer sur l’essentiel, mais je me suis tout de même surprise dans les débuts de sorties dans les rues, à subir une forme d’appréhension : « mais qu’est-ce qu’on va faire ? Pourquoi on va embêter les gens et leur imposer ça ? Ils vont nous trouver ridicules ! Ils ne connaissent pas Jésus, ce n’est pas avec nos petits chants que ça va changer les choses. Au contraire, décrédibilisation ! On a intérêt à au moins chanter juste ». Ah, quand le malin attaque pour empêcher la grâce et la confiance de passer… Mais, il suffit que l’on commence à chanter pour que toutes les peurs soient remplacées par une joie simple : celle de transmettre du beau, de chanter juste avec le cœur, pour annoncer l’Amour infini du Christ, à chacun des individus de la rue, chacun. Si au moins un seul cœur peut être touché, la victoire est là. Certains passants, le cœur et les oreilles fermés, ne sont pas encore prêts à recevoir cela, mais d’autres sont interpellés, ils s’arrêtent. Quel mystère joyeux alors de chanter face à quelqu’un que l’on voit touché par le chant, par la beauté qui s’en dégage. Cela veut bien dire quelque chose de la beauté de l’âme humaine ! Quel bonheur de voir ces gens heureux de nous entendre, heureux de chanter et annoncer la miséricorde. Une fois, une jeune fille en vélib s’est arrêtée a l’Ave Maria, et ses larmes coulaient… Quelle grâce ! « C’est en se donnant que l’on reçoit ». Cette phrase est bien expérimentée et confirmée par les missions de rue. « Allez aux périphéries de l’Église », nous demande le pape François : bien sûr qu’il faut sortir des Églises, ça urge ! Pour faire refleurir les déserts ! Réchauffer les cœurs ! Et annoncer la mort à jamais vaincue par la Vie ! »

mains

Laissez votre commentaire

  • Super-missionnaires de l’Amour…

    Homme et Dieu, descendu du ciel, il a déployé sur la terre ses « super-pouvoirs » pour sauver l’humanité du péché.

  • Raphaël Cornu-Thénard

    Responsable du mouvement Anuncio 39 ans, architecte associé chez CLCT-Architectes et père de 4 enfants, Raphael est à l’initiative de […]