en  es  fr  it  pt-pt 

C’est la tarte-à-la crème du catéchisme : depuis ton baptême tu es « prêtre, prophète et roi, tu es configuré au Christ ».

Super ! Qu’est-ce que ça veut dire ? Qu’est-ce que ça change ?

Ça veut dire que Dieu t’a choisi comme porte-parole. Ouais mon pote ! 

PRÉAMBULE : CE QUE TU DOIS CHASSER DE TA PETITE TÊTE QUAND TU ENTENDS « PROPHÈTE »

Cliché n° 1 =  le mec chelou qui prédit l’avenir

C’est bien connu les irréductibles gaulois du petit village qui résiste encore et toujours à l’envahisseur ont une seule peur : que le ciel leur tombe sur la tête ! Ce type a vilaine bobine a donc beau jeu pour embobiner tout le monde en ouvrant des poulets. Eh bien non ! Le prophète ce n’est pas spécifiquement une personne qui parle de l’avenir, mais plutôt une personne qui parle au nom de Dieu, qui donne des messages de sagesse, dénonce le mal, appel à renouer avec Dieu. Le prophète n’est pas fataliste, il intervient pour que ceux qui l’écoutent changent leur vision et leur comportement. Il ne fonde pas sa parole sur des cartes à jouer, vol d’oiseaux, tirage au sort etc.

 

Cliché n°2 = l’oiseau de mauvais augure qui annonce la fin des temps 

« Le châtiment, c’est le châtiment ! » Qui n’a pas dans un recoin de son imagination l’impression que le prophète ressemble toujours vaguement à ce vieil olibrius de Philippulus ? La tentation est forte de penser que le prophète est porteur d’un obscur argumentaire complotiste et de récits apocalyptiques juste bons à faire paniquer les gens en leur annonçant la fin des temps.

 

 

Cliché n°3 = les prophètes c’est fini ! C’était avant Jésus. 

Si l’on ouvre l’ancien testament (pas forcément un exercice habituel, je vous l’accorde), on rencontre une jolie brochette de prophètes : Amos, Osée, Isaïe, Esaïe et compagnie. Quelqu’un saurait me dire combien il y en a en tout ?

Là,  OK le prophète n’est pas seulement un type chelou (quoique).

Mais on pourrait penser que depuis Jésus c’est terminé. St Jean de la Croix écrit en effet : « Dès lors qu’Il nous a donné son Fils, qui est sa Parole, Dieu n’a pas d’autre parole à nous donner. Il nous a tout dit à la fois et d’un seul coup en cette seule Parole et il n’a rien de plus à dire ; car ce qu’Il disait par parties aux prophètes, Il l’a dit tout entier dans son Fils, en nous donnant ce tout qu’est son Fils. » (subida del monte Carmelo 2, 22, 3-5). Autrement dit : en Jésus nous avons la plénitude de la révélation. Si Dieu n’a rien à dire de plus, il est logique qu’il n’est plus besoin d’émissaires.

Oui mais (y a toujours un mais et en l’occurence il y a (au moins) 5 mais) :

  1. Ce n’est pas parce qu’Il a tout dit que nous avons tout compris et surtout que nous en vivons parfaitement. Le Seigneur peut donc susciter des hommes et des femmes qui prennent la parole pour aider leurs contemporains à vivre plus pleinement du mystère du salut à une certaine époque de l’histoire.
  2. Le nouveau testament fait d’ailleurs plusieurs mentions des prophètes d’aujourd’hui (Eph 3,5 ; Mt 23,34 ; Ac 2, 18)
  3. Comme déjà mentionné en intro nous sommes par notre baptême associé à la dignité de prophète du Christ, prophète par excellence et nous sommes dits prophètes nous-mêmes
  4. Nous sommes après la Pentecôte i.e nous réalisons la promesse faite par le Seigneur à travers Joël :
    « Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions.  » (Joël 2:28)
  5. Ce n’est pas parce que Dieu a tout dit que tout le monde l’a entendu : tant et tant de personnes ne connaissent pas l’amour de Dieu et mystérieusement Dieu a choisi de passer par nous pour les rejoindre.

Alors… Etre prophète aujourd’hui, c’est d’actualité, terriblement d’actualité ? Grande nouvelle : OUI !

 

APRÈS LE PRÉAMBULE : ACTION ! 

Prophète ça a quelque chose d’attirant : c’est grandiose d’être le messager de celui qui nous dépasse infiniment. Mais c’est aussi terriblement angoissant : nos amis les prophètes sont affreusement démodés. Moi prophète, je vais avoir l’air ridicule et personne ne me croira. Dieu agit dans ma vie, oui, mais de là à ce qu’Il parle à travers moi.. C’est bien exigeant : il faudrait vraiment tout lui donner de ma personne, cadeau que je ne suis pas prêt à faire… et puis si ce n’était absolument pas Dieu qui parlait mais moi qui délirait ??

Avant de se paralyser à l’idée des faux prophètes, envisageons quelques secondes ce qui selon nous est indispensable pour faire un bon prophète …

Prophète tu seras si tu le demandes au Seigneur. Le Seigneur est d’une grande délicatesse, il répond toujours au désir de nos cœurs et il ne nous bouscule pas trop (un peu quand même mais toujours juste comme il faut). Pas de panique : tu ne risques pas un beau matin d’avoir besoin de te bâillonner pour éviter d’annoncer les voies du Seigneur. En général, c’est plutôt un travail de longue haleine de disponibilité au Seigneur. Alors demande !

Prophète tu seras si tu fais confiance et si tu t’abandonnes. Dieu te l’a dit explicitement : tu vas guérir des malades, chasser les démons, dire des paroles de connaissance etc. Fais lui confiance ! Accepte de croire que ce que le Seigneur te dit dans son évangile peut se réaliser dans ta vie, accepte que Dieu peut faire des miracles, accepte que Le Seigneur sache ce qui est bon pour toi. Placer sa confiance en Dieu est le premier pas pour être prophète aujourd’hui. Après ça… s’abandonner : être prophète c’est accepter de laisser le Seigneur aux commandes.

Prophète tu seras si tu cultives la juste humilité.  De toutes éternité qui Dieu a-t-il choisi comme prophète ? Les petits, les bras cassés, les incapables et pourtant ceux-ci se sont révélés très bons dans leur mission. Le Seigneur ne choisit pas les plus brillants aux yeux du monde. C’est en reconnaissant ma faiblesse que j’éprouve le besoin de Dieu. En étant humble, j’accepte de ne pas me suffire à moi-même et alors le Seigneur peut agir à travers moi.

Prophète tu seras si tu oses. Il faut une grande part d’audace pour ouvrir la bouche et dire ce que le Seigneur a placé au fond de notre être. Parler, c’est risquer d’avoir l’air ridicule surtout quand il s’agit des affaires de Dieu. Pourtant, on ne prononcera jamais une parole de vérité si l’on ne se résout pas articuler quelques mots !

Ces critères étant posés, si je reconstitue le portrait-robot du prophète d’aujourd’hui, le visage qui apparait, c’est le tien ! Courage prophétise !

Mais du coup va falloir songer à écouter et à parler…

 

Laissez votre commentaire

  • Super-missionnaires de l’Amour…

    Homme et Dieu, descendu du ciel, il a déployé sur la terre ses « super-pouvoirs » pour sauver l’humanité du péché.

  • Raphaël Cornu-Thénard

    Responsable du mouvement Anuncio 39 ans, architecte associé chez CLCT-Architectes et père de 4 enfants, Raphael est à l’initiative de […]